Infos Tourisme

Nos Eglises :

Eglise de Boussoulet – Le Bourg- 43260 Boussoulet
Bien que dépendant de Champclause, Boussoulet a été érigé en paroisse en 1841.
Eglise atypique, aménagée entre 1838 et 1846 dans les bâtiments de l’ancienne ferme Morel rénovée. A droite, l’ancien bâtiment d’habitation. Au fond, l’ancienne grange, «nef » actuelle.
Eglise boussoulet
Murs traditionnels en pierre noire de basalte et toit couvert de lauzes. Le clocher a été surajouté, réparé en 1936 et 1958.
L’horloge date de 1899.
Cette architecture insolite est étonnante tant à l’extérieur qu’à l’intérieur.
Eglise bouss1

Restaurée par les habitants, avec le bois et la pierre du pays, l’église avec les vitraux blanc et jaune orang

és de Jean-François Six donne une impression de forêt éclairée ; au bois, à la pierre et à la lumière, s’ajoutent les fonds baptismaux en phonolite (comme l’autel). 
La dernière restauration date de 1981.
Eglise de ChampclausePlace l’Eglise – 43430 Champclause
L’église de Champclause, placée sous le vocable de la Vierge Marie et citée pour la première fois en 1165, comporte une abside romane et jouxte le cimetière, qu’elle a pu conserver.

Eglise champclause1En pierre apparente, son porche roman encadré de deux colonnes à chapiteaux, son chemin de croix en lauzes gravées et le blason des Evêques du Velay sur la clef de voûte de la grande arcade, elle reste un monument à visiter.
DSC01107
Le presbytère accueille durant la belle saison des expositions d’art contemporain.

 


Le Lac Bleu :
Les balayes – 43430 Champclause

Situé au lieu-dit « Les Balayes », ce lac qui pour certains est bleu alors que pour d’autres il est vert,  est appellé le lac bleu. La couleur du lac provient des lauzes, des pierres volcaniques, qui tapissent le fond de l’eau. Lac bleu7
Il est situé à l’emplacement de l’ancienne lauzière des « Balayes », exploitée pendant près de trois siècles et demi sous forme de biens de sections. Chaque famille y avait sa parcelle. En 1910, les « lauzerons » (ou lauzeurs) étaient une dizaine à travailler ici. Cette même année, à force de creuser, ils mirent à jour une source qui alimente aujourd’hui encore le Lac bleu.

Pour continuer à extraire la lauze, ils dévièrent la source, via une tranchée au moyen de chêneaux en bois, et siphonnèrent l’eau du fond. Plus tard, cette même tranchée, toujours visible de nos jours, leur a servi à remonter les lauzes grâce à un système de rails où circulaient des wagonnets tractés par un treuil. Ensuite, le transport de la lauze jusqu’à son lieu d’utilisation se faisait avec des charrettes tirées par des bovins ou des chevaux.

Le Lac Bleu

Le Lac Bleu

La carrière des « Balayes » était en son temps très réputée pour sa lauze appelée également phonolite (pour le son qu’elle émet lorsqu’on frappe dessus). Une pierre d’une grande qualité utilisée autrefois pour recouvrir les toitures. Elle était vendue à la toise (équivalent de 4 mètres). Cette pierre vient des volcans du Massif Central, et en particulier certains volcans de Haute-Loire qui sont un peu particuliers : ce sont des volcans sans cratère. Quand la lave en est sortie, elle était visqueuse, pâteuse comme du dentifrice ; à cause de cet aspect, elle est restée sur place et elle a construit des dômes de lave. A l’intérieur de ces dômes, la lave visqueuse s’est refroidie et a donné naissance à ces feuilles de roche telles qu’on peut les trouver aujourd’hui, bien plates et plus ou moins épaisses. Cette pierre a été utilisée pour couvrir les toits de la région, surtout dans le Velay oriental.
La carrière du lac bleu ayant été abandonnée depuis les années cinquante, l’eau a repris ses droits et le site s’est transformé en un petit lac splendide aux reflets couleur émeraude éblouissants.
Antonin Royer était l’un des derniers lauzerons de la carrière. Un homme réputé qui, dans les années soixante-dix, pendant sa retraite, retournait au Lac bleu pour tailler des lauzes et montrer son savoir-faire unique qu’il aimait partager. Le Lac bleu est un lieu étonnant, sauvage, et qui à une histoire. « Ce sont les lauzerons en travaillant qui ont façonné ce petit coin de paradis. » Le Lac bleu, avec sa dimension intimiste et dans son cadre paisible et sauvage, invite à l’apaisement et à la poésie.
Ce lac bleu est très beau dans son écrin de verdure estival, mais il peut être également intéressant de le voir en période hivernale, ce qui fera encore plus ressortir son caractère très minéral.
Sa Superficie est d’environ 30×40 mètres – Sa profondeur de 7 mètres.
Sur le site, il est interdit de pêcher, de se baigner, de pique-niquer. Les animaux doivent être tenus en laisse. Accès gratuit.

A proximité du lac, il est possible de visiter le village en miniature qui est l’un des seuls de ce genre en Haute Loire.


Le Parc du Lac bleu :  Les Balayes – 43430 Champclause

Venez voir des monuments miniatures, un musée de la Lauze et des vieux métiers, des animations natures et des animaux le long d’un parcours d’un kilomètre ainsi qu’une boutique de produits locaux.
Le parc est ouvert du mercredi au dimanche pendant les vacances, de 10 heures à 18 heures en semaine et de 10 heures à 19 heures le week-end. En périodes scolaires, le parc sera accessible le mercredi de 14 heures à 18 heures et le week-end de 10 heures à 18 heures. Tarif : 6,50 euros adultes, 3,50 euros de 3 à 12 ans

Le parc est à : 15 minutes d’ Yssingeaux, 35 minutes du Puy en Velay,

1h30 de Valence, 50 minutes de St Etienne.
Le Parc se situe  en bordure de la D15 au lieu dit “Les Balayes
Situé au coeur le la forêt du Meygal, vue panoramique sur le plateau du Mézenc et à 100 m du Lac Bleu.
accueil lauzière
Durée de la visite: environ 1h15
Ouverture d’Mars à Novembre
Pour tous renseignements:
tél: 09 67 05 03 38
http ://www.parcdulacbleu.fr


Pêche
au MOULIN DES MERLES
Activités sportives, Pêche, Pratique libre   Peche ourbe4
Mr Demars Noël
Pont d’Ourbe – 43430 Champclause
Tel. : 04 71 65 02 27
Fax. : 04 71 65 02 27

Deux étangs agréablement aménagés pour permettre aux pécheurs de s’évader le temps d’une partie de pêche, seul, en famille ou entre amis (1 étang truites fario et saumon de fontaine et 1 étang truites arc-en-ciel. Vente au poids). Venez-vous initier aux différentes techniques ou vous perfectionner : pêche au coup, lancer, mouche. Débutants, bénéficiez de conseils avisés de la part de la responsable et son époux. Pour plus de facilité, louez votre matériel et achetez vos appâts sur place (dispense du permis de pêche). Et ne vous inquiétez pas, la pêche y sera forcément bonne !!! Ouvert tous les jours du 14/03 au 13/11 de 9h à 12h et de 14h à 19h.


Ski de fond au Meygal :

photo meygal (1)  Le domaine nordique de moyenne montage du Meygal situé entre 1200 et 1450 mètres   d’altitude est un paradis pour les fondeurs.
Il vous offre 44 km de pistes.
Le village de Boussoulet constitue une des portes d’entrée du domaine pour les pratiquants qui possèdent leur forfait et matériel.
Les amateurs de ski alternatif, skating, raquettes, débutants ou confirmés vont trouver le bonheur en skiant sur ces pistes balisées et régulièrement tracées. Le charme des nombreuses pistes en sous bois et la beauté des vastes étendues sauvages traversées font du domaine nordique du Meygal en particulier, un lieu très apprécié par les familles.
Pistes de ski de fond :
2KM DE PISTES VERTES
15KM DE PISTES BLEUES
17KM DE PISTES ROUGES
11KM DE PISTES NOIRES
 Initié, débutant ou sportif, vous apprécierez les plaisirs de la glisse au cœur d’une nature préservée.
Pour la saison 2014-2015,
les billets seront en vente à l’Auberge de la Tortue à Boussoulet : Tél : 04 71 05 26 14
Plus d’ info tarifs et enneigements: http://www.respirando.fr/index.php/sports-hiver-ski-snow/ski-nordique-meygal.html

Rando (à venir)

Pour de plus amples informations, vous pouvez consulter http://www.mezencloiresauvage.com ou http://www.auvergne-paysdumeygal.com)